Jean-Luc Loyer

Jean-Luc Loyer est né le 18 août 1964 à Hénin-Liétard. Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Douai en 1984 et de l’École des Beaux-Arts d’Angoulême, il travaille dans l’atelier BD Sanzot, avec Mazan, Isabelle Dethan, Cécile Chicault. Depuis son plus jeune âge, il nourrit une fervente passion pour la bande dessinée. Après quelques années passées à travailler dans le dessin animé, qu’il avoue trouver «plus marrant au départ» (studio IDDH avec les Tortues Ninjas et Lucky Luke, puis Octopussy), il décide finalement de s’adonner à la bande dessinée. Il est tout d’abord rédacteur en chef du fanzine l’Original (numéro 1 et 2), puis effectue un bref passage aux éditions du Cycliste. Son premier ouvrage, Les Mangeurs de Cailloux, est sélectionné au festival d’Angoulême en 1998, dans la catégorie Coup de Cœur. Dans cette série, il relate ses souvenirs d’enfance dans le nord de la France. Jean-Luc Loyer a une bonne connaissance de l’imaginaire enfantin grâce à ses fréquentes interventions pédagogiques en classe ou centre de loisirs. Victor devient vite une série récompensée par les enfants puisque le second tome reçoit le Prix Jeune Public au festival BD Boum de Blois en 1999. En bande dessinée, Jean-Luc Loyer est tout particulièrement sensible à Jaccovitti. Il avoue aussi apprécier le cinéma intimiste de Federico Fellini, sans oublier Marcel Pagnol, son auteur préféré. Il reconnaît être très curieux, touche à tout, et même «dispersé». Ainsi, outre d’autres projets de bande dessinée, il réalise des travaux de communication, de publicité, de sculpture, ou encore d’illustration sur CD-Rom. Tout en continuant à narrer les aventures de Victor, Jean-Luc Loyer signe une nouvelle série aux éditions Delcourt : Madame La Lune. Destinée aussi aux petits, il laisse ici Nathalie Ferlut au dessin. Dans Le Parc fantastique (dessins de Muriel Sevestre), mystères et suspense dans l’univers magique de la fête foraine !

Œuvres publiées

Sortir de Terre (Editions de la Gouttière, 2019) - avec Xavier Bétaucourt

Au cœur de l’ex-bassin minier, cette bande dessinée, entre enquête et documentaire, revient sur dix années de changements et de mutations d’un territoire, pendant lesquelles le musée du Louvre-Lens, après être sorti de terre, s’est imposé comme le troisième musée de province.

Cintrée (Futuropolis, 2018) - avec Xavier Bétaucourt

C’est la rencontre de deux personnages que tout oppose.

Lui, timoré et effacé, vit sa vie en pointillé. Dessinateur de bande dessinée, il trimballe sa vie comme il trimballe son obésité. Tout est une charge. Le suicide d’une gamine le hante. Même s’il n’y est pour rien, il se sent coupable. Il aurait dû voir, dire, parler, intervenir… Il supporte docilement sa maîtresse, acariâtre et véritable manipulatrice, qui lui fait espérer une vie qu’il n’aura jamais.

Puis il croise le chemin d’Éléonore. Extravertie, délirante et désinhibée, elle est son opposé. Mais derrière cette façade, elle aussi fuit quelque chose : sa jeune vie chaotique, faite d’alcool, de drogue et de prostitution… Aujourd’hui, elle tente de se reconstruire. Mais son sevrage, sa situation familiale et son caractère laissent apparaître des troubles qui vont s’accroître à grande vitesse.

Le Grand A (Futuropolis, 2016)

Le Grand A

Quand le Grand A a été construit à l’aube des années 70, nul ne savait quelles seraient les conséquences de sa présence sur le centre-ville d’Hénin-Beaumont et sa région. Aujourd’hui, le chômage est omniprésent et la ville est dirigée par un élu Front National. Pour mieux comprendre le fonctionnement de cet hypermarché, les auteurs ont interrogés des clients, bien sûr, mais aussi, des caissières, des employés, la direction, des agriculteurs et des fournisseurs. Et les commerçants délaissés du centre-ville. Ils tentent de répondre à de multiples questions : L’Hypermarché est-il un « état » indépendant qui peut imposer sa loi ? Quelle organisation dans cet état ? Comment vendre à ceux qui n’ont pas les moyens ? Comment créer les besoins, de la baguette de pain au service bancaire ? L’Hypermarché est-il un ogre qui dévore et détruit tout sur son passage ou est-il source de progrès, de développement ? Comment fonctionnent les filières d’approvisionnement ? Les producteurs locaux sont-ils les laissés pour comptes de ce gigantisme ? Les clients sont-ils les victimes de la guerre économique liée au modèle de consommation ou les bénéficiaires? Les hypermarchés sont-ils les responsables de la malbouffe ? Le petit commerce et la vie des centres villes sont-ils victimes ou coupable de ne pas s’être adaptés ?

Sang noir (Futuropolis, 2013)

Sang noir

Avec 120 puits de mine, le Pas-de-Calais est la région la plus en pointe pour l’extraction du charbon en France. Il n’est pas rare que les enfants y travaillent dès l’âge de 14 ans. Le fils Pruvost fait partie de ceux-là. Alors qu’il découvre son métier, un coup de grisou intervient le 10 mars 1906, faisant 1099 morts. Alors que les recherches des survivants cessèrent trois jours après la catastrophe, on retrouva des rescapés vingt jours plus tard. C’est sur la base de leurs témoignages, en replaçant son récit dans son contexte historique, que Jean-Luc Loyer nous raconte ce terrible drame. Du drame industriel et humain aux luttes sociales qui s’en suivirent, des réactions des politiques de l’époque (Jaurès, Clemenceau…) à celles de la presse (L’Humanité), 1906 est un ouvrage érudit, complété par un dossier historique.

Noir Métal (Delcourt, 2006)

Noir Métal

En janvier 2003, l’usine Metaleurop SA est mise en liquidation judiciaire. 830 employés, après des années de conditions de travail terribles, sont licenciés. On découvre que des centaines d’enfants sont empoisonnés au plomb… Loyer et Bétaucourt, journaliste, ont interrogé les ouvriers afin de faire la lumière sur ce scandale sanitaire et social pour lequel nul n’a été inquiété.

Le chat botté (Delcourt, 2003)

Chat Botté

Doué de langage et très malin, le Chat botté projette de capturer un lapin pour l’offrir au roi en échange d’une grosse récompense. Mais la vie lui réserve des surprises…

Victor (Delcourt, 1998-2001)

Victor

Série en cours, 3 tomes parus

Le saltimbanque Victor est un infâme individu, qui kidnappe un lutin pour l’obliger àse produire devant les foules… Emprisonner pour avoir trompé le roi, il en sortira avec un plan machiavélique: construire un dragon mécanique pour terroriser le peuple Troll! Mais le vrai dragon n’apprécie pas les imitateurs…

Une enfance Ch'ti (Delcourt)

Enfance Chti

Quand on a huit ans et qu’on a passé sa vie dans les corons du Pas-de-Calais, on a forcément entendu les « grands » raconter des histoires horribles. Alors, un « tiot » impressionnable dont le chien disparaît un soir va forcément s’imaginer les pires choses… Autre moment important de la vie du « tiot », lorsque la télé rentre dans la maison, cette « boîte » qu’il faut alimenter de pièces d’un franc..

En savoir plus

Site Internet & Social

Illustrations, couvertures, photos…