AL’MATA

République du Congo

Alain Mata Mamengi dit Al’Mata, est né en 1970 à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Après ses études à l’Académie des Beaux Arts de Kinshasa, il exerce en tant que directeur artistique et caricaturiste au quotidien L’Observateur,et collabore avec plusieurs organes de presse de Kinshasa. Il dessine aussi les fascicules pour l’Unicef et le PAM (Programme Alimentaire Mondial). Co-fondateur de l’OAR ( Organisation des Artistes Réunis pour la défense de la bande dessinée et crée en 1993 le studio Béd’Art avec Asimba Bathy . En 1998, Al’ Mata remporte le «Calque d’or» qui récompense les meilleurs caricaturistes des médias de Kinshasa et en 2000 il reçoit le Prix de la presse au 3ème Salon africain de la bande dessinée à Kinshasa .

En 2003, il gagne le premier prix du concours de bande dessinée organisé par l’ONG italienne Africa e mediterraneo et la maison d’éditions Lai-Momo à Bologne, Prix de la meilleure bd africaine en 2011 au festival de la bd d’Alger avec son album  » Le Retour au pays d’Alphonse Madiba dit Daudet ». Dessinateur très doué, tant dans l’humour que dans le réalisme. Ses nombreuses publications ont fait de lui un des ambassadeurs de la BD africaine en Europe tout comme en Afrique .

 Les Tribulations d’ Alphonse Madiba dit Daudet – Intégrale (l’Harmattan)

 

 

Bibliographie

Le retour au pays d'Alphonse Madiba dit Daudet (L'Harmattan, 2010)

Roman graphique sur un rêveur impénitent préférant vivre sa vie plutôt que de la regarder en face. Le retour au pays d’Alphonse Madiba est aussi le miroir d’une réalité très africaine : comment avouer son échec quand tout un clan, toute une famille, a placé ses espoirs sur vous ?

L'Afrique en partage (Editions Dapper, 2014)

Comprenant une étude de Christophe Cassiau-Haurie riche d’informations sur l’histoire de la BD africaine, L’Afrique en partage reflète les orientations communes aux cinq talentueux auteurs regroupés dans cet ouvrage. Chacun a bâti une intrigue originale avec un style et des dessins qui lui sont propres. Mais tous les bédéistes ont, d’une façon ou d’une autre, mis en scène leur société avec ses problèmes et ses questionnements.
Les artistes de L’Afrique en partage ont du souffle, du savoir-faire. Ils alternent l’ironie, l’émotion, la critique pour témoigner, donner à réfléchir. L’intérêt que suscitent ces drôles d’histoires est une preuve de réussite car le lecteur est séduit, touché.

Les tribulations d'Alphonse Madiba dit Daudet (L'Harmattan, 2016)

Après s’être fait expulsé de France où il vivotait comme pseudo-étudiant, Alphonse madiba est revenu dans son pays d’origine. Il ne pense alors plus qu’à retourner en France, le pays d’Alphonse Daudet. Mais s’il manque de moyens financiers, madiba peut compter sur ses idées, ses relations et aussi… une connexion internet ! Les Tribulations d’Alphonse madiba dit Daudet dressent, avec humour, le portrait d’une génération d’Africains préférant l’émigration plutôt que de se construire un avenir sur place.

En savoir plus