Bastien Quignon

Né le 23 mai 1986 à Courcouronnes, Bastien Quignon a vécu essentiellement dans la région lilloise pendant son enfance. À l’âge de 10 ans il suit ses parents dans une excursion de 6 mois en Asie du sud-est , durant laquelle il tient un carnet d’écriture et de dessin. Il intègre la section BD de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Tournai en Belgique, dont il est diplômé. Aujourd’hui il cumule deux activités, le dessin et le rôle de veilleur de nuit en résidence pour personnes ayant des troubles du comportements. Sa première bande dessinée, Trois jours en été, est paru chez Actes Sud L’An 2 en 2010.

Texte et photo © Sarbacane

Bibliographie sélective

Tropique de la violence (Sarbacane, 2019) - avec Gaël Henry

Un portrait magistral de lʼexplosive réalité de Mayotte !

Le bébé a quelques jours, sa maman, comorienne, en a seize. Elle l ʼabandonne à Marie, infirmière à lʼhôpital. Marie est blanche. Marie le prénommera Moïse.
La vie sʼécoule, presque tranquille ; mais, vers treize ans, Moïse, lʼenfant adopté, lʼenfant arrivé en « kwassa sanitaire », lui reproche de lui avoir volé sa vraie vie. Il se détourne du collège et fait allégeance à Bruce, chef dʼun gang de jeunes hyper violents et drogués qui tiennent Kaweni, le quartier de la misère. Marie meurt. Moïse commet un meurtre. Il a seize ans.
Qui pourra arrêter la terrible machine à broyer du destin qui sʼest mise en marche : lʼhumanitaire idéaliste, ou le flic désabusé ?

Sacha et Tomcrouz (Soleil Productions, 2017-2018) - avec Anaïs Halard

Un concept fort, des dialogues modernes, un aspect pédagogique ludique, Sacha et Tomcrouz propose des voyages envoûtants à travers l’Histoire et le temps !

Trois jours en été (Actes Sud - L'An 2, 2010)

C’est l’été pour Alban, 15 ans, et Gaël, 11 ans. Les deux garçons sont à la campagne, pour ainsi dire livrés à eux-mêmes, dans une lumière vibrante.

En permanence, l’aîné entraîne le cadet, teste, non sans perversité, ses limites, le met à l’épreuve, le brime. Jusqu’où Gaël sera-t-il prêt à aller pour complaire à Alban et préserver leur amitié ?

Avec beaucoup de sensibilité, par petites touches, Bastien Quignon dévide le fil d’un récit volontairement léger, qui s’organise autour de lieux et de motifs tels qu’une casquette, un balcon, une piscine, une cabane, un coq.

Servie par un dessin au crayon d’une grande sensualité, une chronique émouvante d’un âge parfois cruel, dans laquelle chacun pourra retrouver des échos de sa propre adolescence.

En savoir plus

Site Internet & Social