Loïc CLEMENT

Loïc Clément est né en 1981 à Bruges. Il réside en Gironde.
Scénariste de bandes dessinées pour les adultes et la jeunesse, et auteur d’albums illustrés, Loïc est un passionné de livres. Il a été libraire spécialisé, critique littéraire, bibliothécaire et formateur dans le domaine des métiers du livre, avant de se lancer lui-même dans l’écriture. Shä & Salomé : Jours de pluie est sa première bande dessinée (parue en 2011). Sa deuxième bande dessinée, Le Temps des mitaines (Didier Jeunesse, 2014), mise en images par Anne Montel, a été remarquée par la critique : elle a obtenu le prix D-Lire Canal BD et a concouru pour le Fauve jeunesse lors du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême en 2015. Loïc Clément forme un tandem poétique avec Anne Montel, qu’il retrouve pour Les Jours sucrés (Dargaud) et la suite du Temps des mitaines.

Œuvres publiées

Chaque jour Dracula (Delcourt Jeunesse 2018)

 

Comme chaque matin de la semaine, Dracula va à l’école. Mais c’est avec une boule au ventre car certains de ses camarades de classe, de gros balourds, n’arrêtent pas de l’embêter. Certes, quelques-unes de ses particularités font de lui un garçon différent mais est-ce une raison suffisante pour qu’il subisse ce harcèlement constant ? Comment y remédier ? Un soir, il franchit le pas et en parle à son papa…

Chaussette (Delcourt jeunesse 2017 )

Chaussette et son chien Dagobert sont inséparables. Merlin, leur petit voisin, les connaît bien et les observe arpenter chaque jour la petite ville suivant un parcours bien établi. Pourtant, ce matin-là, quelque chose ne tourne pas rond. Chaussette est seule et se comporte étrangement. Pour tirer cette histoire au clair, Merlin va la suivre discrètement…

Le Voleur de souhaits (Delcourt jeunesse 2017 )

 

Chaque éternuement d’autrui est pour Félix une occasion de prouver son originalité. Alors que toute personne bien élevée est censée accompagner l’éternuement de quelqu’un d’un « à vos souhaits » bien à propos, Félix, lui, modifie la formule à son profit par un subtil « à MES souhaits ». Et pour peu qu’il en soit remercié, il s’approprie le souhait en le capturant dans un de ses innombrables bocaux

En savoir plus