Adjim Danngar

Né à Sarh en 1982, Adjim Danngar publie ses premiers dessins dans des journaux culturels et satiriques au Tchad. Membre du collectif « L’Afrique dessinée » depuis 2005, il participe à de nombreuses expositions et festivals en Afrique, en Allemagne, en Italie et en France (Festival d’Angoulême, Festival de la bande dessinée engagée de Cholet, FIBDA en Algérie, Bulles d’encre à Conakry, et chaque année les Rencontres Internationales du Dessin de Presse au Mémorial de Caen, Africajarc, etc.). Il a également participé à plusieurs albums collectifs dont « Dégage ! Le temps des révolutions » avec l’association Cartooning for Peace publié chez Fetjaine, « I have a dream : un nouveau monde se dessine » publié chez Steinkis, « Thembi et Jetje, tisseuses de l’arc-en-ciel » en 2011 et « Sommets d’Afrique » en 2013 publiés chez L’Harmattan BD. Son album « Mamie Denis, évadée de la maison de retraite », scénarisé par Christophe Edimo, est sorti le 25 janvier 2017 chez l’Harmattan BD. Depuis 2015, il est membre du conseil d’administration de l’association United Sketches.

Bibliographie sélective

Mamie Denis, évadée de la maison de retraite (L'Harmattan, 2017)

Mamie Denis, évadée de la maison de retraite.
Cet ouvrage conte le périple de Mamie DENIS, vieille parisienne procédurière, contestataire et raciste qui choisit de finir sa vie en Afrique, après avoir fugué de la maison de retraite qui l’héberge.
L’histoire de Mamie Denis, de son neveu Pat, des voisins africains et des services sociaux est abordée sous l’angle comique, le seul que connaissent les auteurs ACHOU et EDIMO. Qu’on aime sa mamie ou pas, que celle-ci soit capricieuse, acariâtre, avare, méchante, endettée ou pas, chacun est concerné. Par ailleurs la France possède en son sein des millions de mamies qui rêvent peut-être de révolutionner le rapport au grand âge de la société, ou alors qui préparent en secret leur évasion vers l’Afrique, les Bahamas ou Katmandou.

 

Sommets d'Afrique (L'Harmattan, 2013)

Encordés derrière un même scénariste, sept dessinateurs africains partent à l’assaut des sommets que sont le Kilimandjaro (Tanzanie), le mont Cameroun, le Rif (Maroc), l’Emi Koussi (Tchad), l’Atakora (Togo) et le mont Hombori (Mali). Ces six histoires, étonnantes et drôles, s’attachent à donner une image plus verticale de ces pays, une invitation à s’élever vers les cimes.

Thembi et Jetje, tisseuse de l'arc en ciel (L'Harmattan, 2011)

Cet album collectif parle de l’incarnation d’un projet politique par les habitants de l’Afrique du Sud : celui d’une nation arc-en-ciel voulue par Nelson Mandela et Desmond Tutu, en remplacement de l’Apartheid. Mais comment vivre ensemble alors qu’on a été séparé depuis tant d’années ? Que faire de sa peur de l’autre ou de son ressentiment ? Les 10 chapitres pris en charge par 9 dessinateurs différents racontent l’histoire de la famille Malhangu (tribu Ndébélé) et de la famille Vandongon (tribu Afrikaner) sur une période de 20 ans, entre 1990 et 2010.

En savoir plus