Faw

Algérie

Né au Maroc en 1954 mais de nationalité algérienne, autodidacte, Fawzi Baghdadli dit Faw, n’en fait qu’à sa tête depuis qu’il gribouillait ses premiers « mikés »… Dessinateur de presse à Alger au début des années 1970, il a été au rang des pionniers de « M’quidèch », la bande dessinée algérienne. En 1974 il entame une carrière d’illustrateur publicitaire et décorateur commercial à Paris. Pour l’INA il sera conseiller artistique sur un projet de docu-fiction sous la direction du journaliste André Campana. En 1978, à Amsterdam, il illustre des catalogues de grandes surfaces. En 1982, à New York, il fait de la décoration commerciale, de la peinture en lettres et fait un détour par la bande dessinée chez Marvel Comics en tant que penciler (crayonneur) du célèbre Doctor Strange. En 1989, retour en Europe pour assister à la chute du mur de Berlin. Installé à Nice, Fawzi rejoint un groupe de décorateurs en trompe-l’œil, fresques, devantures de vitrine et reprend l’illustration de presse pour la gazette satyrique « Le Babazouk », jusqu’en 2001. Suivront deux années sabbatiques à Nantes pour écrire romans et nouvelles en quête éditeur. En 2004 Angoulême l’accueille comme auteur de bande dessinée à l’Atelier du Marquis de Crocogoulle où il prépare laborieusement un album autobiographique en plus de travaux divers (Conseil général de la Charente et agences de publicité ). Récent travail, un collectif sur les 40 ans de la BD en collaboration avec d’autres auteurs sous la direction de deux des trois fondateurs (Claude Moliterni étant décédé) du Festival International de la bande dessinée d’Angoulême : Francis Groux et Jean Mardikian. Il a illustré trois tomes d’une bande dessinée racontant les aventures d’un singe (Huashis) au pays du cacao…

Œuvres publiées

Monster club (Delcourt)

En savoir plus

Site Internet & Social

Illustrations, couvertures, photos…