Xavier Fourquemin

Né en 1970 à Neuilly-sur-Seine, Xavier FOURQUEMIN a obtenu son bac après une scolarité suivie à Bagneux, dans la région parisienne, puis à Toulouse, dans la région Midi-Pyrénées. En 1991, il monte au Nord, passe en Belgique et s’inscrit à la section «bande dessinée» de l’Académie des Beaux-Arts de Tournai. Il y suit les cours d’Antonio Cossu et en sort diplômé quatre ans plus tard. En février 1996, il publie «L’immonde Bête», une courte histoire en quatre planches, dans la revue «Gotham» éditée par Vent-d’Ouest. En juin 1997, la prépublication de «Alban», sa première série scénarisée par Dieter, débute dans le magazine «Golem» des éditions «Le Téméraire». En janvier 1998, celles-ci en diffusent le tome 1 en album. A partir de mai 2000, l’édition de cette série se poursuit chez Soleil. En janvier 2001, toujours sur un scénario de Dieter, il entame «Outlaw» chez Glénat. En septembre et octobre 2007, co-«Signé» par le scénariste Jean-Christophe Derrien, son diptyque «Miss Endicott» paraît au Lombard.

Texte © Le Lombard – photographie © Le Lombard / C. Robin

Bibliographie sélective

Les Enquêtes de Lord Harold, douzième du nom (Glénat, 2020)

Un dandy au pays des bandits !

Lord Harold Alaister Cunningham Talbot, douzième du nom, est l’héritier de l’une des plus grandes familles de l’Angleterre victorienne. Mais alors que ses nobles ascendances lui assureraient un train de vie confortable et sans effort, ce grand amateur de littérature romanesque décide de se plier à la dure loi du travail en mettant les fruits de sa prestigieuse éducation au service de la police. Et pas n’importe où : le voilà propulsé inspecteur novice à Blackchurch, l’un des quartiers les plus mal famés de tout Londres ! En arrivant sur place, le candide Harold va découvrir un univers bigarré, peuplé d’escrocs et de fieffés forbans, où l’unique loi qui vaille est celle du silence. Ses trop bonnes manières risquent de ne pas passer inaperçues… surtout auprès des trois jeunes femmes qui semblent tenir le quartier d’une main de fer.

Philippe Charlot et Xavier Fourquemin lancent une nouvelle série enlevée dans la fascinante Londres de l’époque victorienne. Les chroniques policières d’un héros en décalage total avec son environnement, source de quiproquos mais surtout d’aventures !

Communardes ! (Vents d'Ouest, 2015-2016)

Des portraits de femmes racontent la Commune de Paris

Épisode sanglant, très court et dont les effets immédiats sur l’histoire sont dérisoires, la Commune de Paris conserve encore aujourd’hui, un caractère éminemment symbolique dans l’histoire des révolutions socialistes. On l’oublie mais parmi les insurgés se trouvaient des femmes.

Wilfrid Lupano raconte le destin de ces « communardes » dans une grande série historique et romanesque portée par trois dessinateurs de talent (Lucy Mazel, Anthony Jean et Xavier Fourquemin), à retrouver pour la première fois en coffret !

Miss Endicott (Le Lombard, 2007)

Officiellement, Prudence Endicott est revenue à Londres pour y enterrer sa mère et occuper un poste de gouvernante. Mais, les femmes de la famille ont leurs petits secrets et Prudence a reçu en héritage la lourde tâche de devenir la nouvelle «conciliatrice» de la capitale anglaise. Le principe est simple : résoudre les problèmes des gens ! Même s’il faut pour cela défier le peuple des Oubliés qui règnent sur le Londres souterrain…