Isao Moutte

Isao Moutte est un auteur de bande dessinée franco-japonais né en 1983. Diplômé des Beaux-Arts d’Angoulême, il publie ses premières BD aux éditions Anathème, Armany Jeans (2009) et Hard Money (2011), puis Castagne en 2015 aux éditions The Hoochie Coochie. (Sélection prix Polar SNCF 2016). En 2019, paraît une bande dessinée scénarisée par Thomas Gosselin, La trève, chérie, aux éditions L’employé du moi. Il vit et travaille à Montreuil. Clapas est son premier roman graphique chez Sarbacane.

Texte et photo © Editions Sarbacane

Bibliographie sélective

Éditions Sarbacane, 2021

Dans la campagne drômoise, au sud du massif du Vercors, un jeune homme rend visite à son père qu’il n’a pas vu depuis longtemps. À quelques kilomètres du but, sa vieille 4L tombe en panne, il a juste le temps de rejoindre Le Claps, un petit village rural où un vacancier lui propose de le déposer en chemin. En s’engageant dans une petite route sinueuse à flanc de montagne, ils se retrouvent bientôt bloqués derrière un autocar, lui-même coincé par un éboulement de terrain… impossible de faire demi-tour, la route est bien trop étroite. Les passagers du bus, une demi-douzaine de personnes, choisissent alors de rejoindre à pied le village le plus proche. Le jeune homme et le touriste se joignent à eux. Arrivés à un embranchement, ils sont pris en charge dans un énorme pick-up par deux hommes taciturnes et armés (des chasseurs ?). Le jour décline, ils proposent à la petite troupe de passer la nuit chez eux…

The Hoochie Coochie, 2015

Auteur de deux livres remarquables restés hélas trop confidentiels (Armany Jeans et Hard Money, éd. Anathème) et compagnon de route de longue date des éditions The Hoochie Coochie, Isao Moutte nous a fait l’honneur de nous confier le manuscrit de son nouveau projet long. Bande dessinée de genre fortement influencée par la littérature policière de genre américaine, Castagne prend pourtant pieds de façon décalée dans la campagne française. Du hard-boiled chez les bouseux pour ainsi dire.

S’amusant des clichés du genre (et notamment le fameux « tous pourris ») Isao Moutte use d’une trame on ne peut plus classique (un braquage de banque) mais ne cesse de réaliser nombre de pas de côté, surtout attentif à son impressionnante galerie de personnages secondaire amoureusement dépeints avec la fougue d’un dessin enlevé plein de la prestance des grands. Sans oublier la finesse acérée de dialogues emplis d’une réjouissante gouaille argotique rigoureusement rythmée.

Castagne s’inscrit ainsi, aux côtés de Rockworld, Prisonniers des Amazones, Juliette en juillet, Les Illusions, ou encore Francis Bear dans la veine la plus bouffonne et décalée de nos éditions.

En savoir plus