Jean-Michel Linfort

Jean-Michel Linfort, ancien haut fonctionnaire, est un artiste peintre et un écrivain français.

Dans le cadre de ses fonctions de haut fonctionnaire tant à la DATAR , au Commissariat au Plan, qu’au sein des ministères de l’Agriculture (comme administrateur civil) puis de l’Intérieur (comme sous-préfet, il a occupé de nombreux postes territoriaux dans des arrondissements ruraux).

Peintre terrien, ses fonctions successives enrichiront une inspiration intimiste et décalée traversée par l’émotion de la terre et son univers poétique. Il a réalisé plus de soixante expositions personnelles à travers la France, dont une partie sur des thèmes choisis : « Vers où s’en va la terre ? », « Archéologie des cours de fermes », « L’Apologie des chemins de terre », « La Poésie des herbes folles », « Des Herbes aux étoiles », « L’Extase des nuages », « Bonheur et mélancolie de la terre » ou « Terres intérieures ». Il fut sélectionné par le muséum d’histoire naturelle de Paris à l’occasion de ses manifestations d’art contemporain et une rétrospective de son œuvre a été organisée à Paris par le ministère de l’Agriculture à l’occasion du bicentenaire du corps préfectoral. En outre, une monographie lui a été consacrée en 2000.

Retiré dans le département de la Dordogne, il collabore régulièrement à différentes revues et publications régionales consacrées au terroir, en particulier « Le Journal du Périgord » et le « Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord ». Écrivain, il est également l’auteur de divers ouvrages.

Texte © Wikimonde

Photo © DDM Michel Bony

Bibliographie sélective

Vers où s'en va la terre ? (Éditions de l'Aube, 2001)

Le Grand Livre des Illustrateurs, dessinateurs et caricaturistes du Tour de France (Éditions Cheminements, 2008)
Astres et Désastres en Périgord (Éditions Les Livres de l’Ilot, 2019)

A une période indéterminée du passé et de l’avenir, le Périgord était devenu une grande destination touristique à travers la galaxie.

Les extra-terrestres enviaient ses paysages au point de surgir un jour du Cosmos avec l’intention stupéfiante de les exporter chez eux…

Rien ne se passe comme prévu : la beauté du Périgord est compromise par la crise climatique et l’Homme qui a disparu…