Lepithec

France

Une seule chose est sûre : Lepithec serait né dans le Poitou au début des années 1980. Le reste est plus difficile à déterminer. Il se serait nourri dès sa plus tendre enfance de séries animées japonaises et de bandes dessinées franco-belges, affinant petit à petit son goût pour les histoires en images. Très tôt, il aurait commencé à élaborer des bandes dessinées de lui-même, avant d’intégrer tout jeune adolescent un atelier de BD sur la région de Poitiers, dont il fut plus tard l’un des animateurs. Après un bac littéraire option Arts Plastiques au Lycée du Futuroscope, il aurait intégré l’École Supérieure de l’Image de Poitiers en 2000. Certains disent l’avoir vu étudier la photo, la gravure, la peinture, le volume, l’infographie, la vidéo et l’animation 2D. Toujours est-il qu’il en serait sorti en juin 2004 avec un Diplôme National d’Arts Plastiques (option Communication), et une mention spéciale pour la réalisation de son film d’animation de fin d’études. Selon certaines sources, il aurait ensuite fait un stage de quelques semaines, fin 2004, au studio LES ARMATEURS à Paris (post-production d’un court-métrage d’animation sur Photoshop), et aurait participé à plusieurs court-métrages en tant que storyboarder en 2006 et 2007. On le dit également reporter photographe atitré du site internet Cinezik.org (dont il serait l’un des fondateurs depuis 2005). Lepithec, armé d’un style graphique en perpétuelle évolution, travaillerait depuis 2006 en étroite collaboration avec le scénariste Messina sur une série de bande dessinée pour enfants intitulée « José Lapin », dont le premier tome, cela est prouvé, est sorti en 2008 aux Éditions Emmanuel Proust. Au sein du collectif BABYLON STUDIO à Poitiers, il aurait également participé à la création du fanzine de BD « MAD HATTER » (deux volumes parus depuis 2007, dit-on). En 2007, certains l’auraient vu quitter son poitou natal pour venir s’installer à Paris, où il aurait mené durant quelques mois une triple vie d’illustrateur-photographe-dessinateur de BD, de journaliste cinéma, et de vendeur au rayon disque d’une Fnac… Qui doit-on croire ? Il serait paraît-il aujourd’hui à la recherche de nouvelles expériences sur Paris, dans le domaine du storyboard (publicité, court ou long-métrage) et de l’illustration (dans la presse jeunesse notamment), parallèlement à son activité de dessinateur de bandes dessinées.

Œuvres publiées

Peter et Sally (Sarbacane)

En savoir plus

Site Internet & Social

Illustrations, couvertures, photos…