Bruno Loth

C’est en 2006 que Bruno Loth réalise sa première bande dessinée, Ermo, qui retrace la guerre d’Espagne à travers les aventures d’un jeune adolescent. Pour l’occasion, il crée sa propre maison d’édition : Libre d’images. Cette saga sera finalement rééditée par La Boîte à Bulles en 2017 sous le titre Les fantômes de Ermo (2 volumes).

Cette première histoire a marqué les esprits de ses lecteurs (grand prix du public 2009 au Salon de la BD de Bassillac), mais aussi de La Boite à Bulles qui le contacte pour l’accompagner sur son nouveau projet, Mémoires d’un ouvrier, récit qui nous plonge au cœur des années 1930-40, d’après les mémoires de son père.

Sur le thème de la guerre d’Espagne, il crée deux autres ouvrages chez le même éditeur : Dolores sur une vieille dame marquée par l’épisode de la « retirada » et Guernica sur le bombardement de cette ville basque et la création du tableau éponyme.

Il a également dessiné sur scénario de Vincent Henry la biographie de John Bost, un pasteur précurseur dans l’accueil et l’accompagnement des handicapés.

Bruno Loth s’attelle désormais à mettre en images la rencontre entre deux grandes figures de l’anarchie : Durutti et Makhno !

Texte © La Boîte à Bulles

Bibliographie sélective

Guernica (La Boite à Bulles, 2019) - avec Corentin Loth

Espagne, 1937, la ville de Guernica est ravagée par une attaque aérienne sans précédent. Ce crime de guerre entrera dans l’histoire comme le premier bombardement aérien de civils et comme la source d’inspiration pour Pablo Picasso d’un de ses tableaux les plus célèbres.
Guernica de Bruno Loth, est une fenêtre ouverte sur la destinée de ceux dont la vie fut anéantie, en même temps que leur ville. Il met ce récit en parallèle avec le cheminement artistique de Pablo Picasso, qui voudrait exprimer sa rage de voir son pays ravagé par la guerre, menacé par le fascisme mais qui peine à trouver l’inspiration pour ce faire.
Dans cet album, Bruno Loth nous plonge dans l’intimité des habitants et de l’artiste pour donner les clés d’une œuvre majeure de l’art.

John Bost : Un Précurseur (La Boite à Bulles, 2017)

Le pasteur Eugène Rayroux se voit proposer un poste prestigieux et périlleux : devenir l’adjoint – et le successeur – de John Bost, le créateur des asiles de Laforce

Mais sera-t-il capable de suc-céder à un personnage aussi charismatique ? Son séjour aux asiles sera l’occasion pour lui – et le lecteur – de mieux cerner l’homme et son œuvre…

Pionnier de l’action sociale, John Bost créa au XIXe siècle l’un des premiers centres d’accueildes défavorisés de tous âges, qu’ils soient orphelins, simples d’esprits, épileptiques… Ces infortunés trouvèrent refuge aux asiles de La Force fondés près de Bergerac par ce pasteur d’origine suisse et ses paroissiens gascons.

Le portrait du protestant français le plus emblématique du XIXe siècle dont l’œuvre  contribua à changer le regard posé sur les personnes atteintes d’un handicap physique ou mental.

Dolorès (La Boite à Bulles, 2016)

Dolores

Lorsque la directrice de la maison de retraite lui fait comprendre qu’elle ne pourra pas garder plus longtemps sa mère, Nathalie se demande comment elle va se débrouiller ! Toutefois, ce qui l’interpelle le plus c’est que celle-ci se prend pour Dolorès et ne parle désormais qu’en espagnol, elle qui n’en a jamais prononcé un traître mot…

Prétextant une confusion mentale où passé refoulé et présent confus se confondent, Bruno Loth établit un parallèle entre l’Espagne de 1939 et celle d’aujourd‘hui. Même si les deux époques sont différentes, elles se caractérisent par une forme de résistance sociale, une volonté à rendre le monde meilleur qu’illustrent les Républicains d’un côté et le mouvement Podemos de l’autre.

Apprenti / Ouvrier (La Boite à Bulles, 2010-2016)

Apprenti Ouvrier

Bruno Loth revient sur la jeunesse de son père, Jacques Loth, au moment où ce dernier entre dans la vie active en signant son contrat d’apprentissage au Chantier naval de Bordeaux. Nous sommes en 1936.

Ermo (Libre d'images,2011-2013)

Ermo 1

Série finie en 6 tomes.

Juillet 1936, en Espagne, éclate une rébellion militaire contre le gouvernement républicain. Ermo, enfant des rues se cache dans la roulotte d’un magicien ambulant, il veut voyager et découvrir le monde. Commence un périple à travers une Espagne meurtrie par la bêtise humaine, la haine et le profit. Pour le jeune garçon, le rêve va tourner au cauchemar… Cette guerre civile débouchera sur 36 années de dictature.

Cette série suit le parcours, qui a été celui de nombreux espagnols, réfugiés pour beaucoup en France, où ils se sont installés, gardant l’espoir qu’un jour renaîtra la République en Espagne.

En savoir plus

Site Internet & Social

Illustrations, couvertures, photos…