Giacomo Nanni

Giacomo Nanni est né en Italie et vit aujourd’hui à Paris. Après avoir étudié le dessin animé à l’école du Livre d’Urbino, il a publié en 1996 dans la revue Mano « Six dessins pour un voyage en Grande Garabagne » d’après Henri Michaux. Depuis 2004, il fait partie du groupe de dessinateurs réunis autour de la revue Canicola (primée au festival d’Angoulême en 2008) qui incarne la nouvelle garde de la bande dessinée italienne. En 2005, il a remporté le Prix de la meilleure histoire courte au festival de Lucca pour La Plus Belle Chose, devenue un chapitre de son premier livre, Le garçon qui cherchait la peur (Cornélius, 2012).

Texte et photo © Éditions Cambourakis

Bibliographie sélective

Acte de Dieu (Ici Même Éditions, 2019)

Une voix flotte sur les Apennins, cœur sismique de l’Italie. A qui appartient-elle ? A un chevreuil qui a trouvé refuge près du parking d’un supermarché. Au même moment, non loin de là, un couple de chasseurs poursuit un autre chevreuil qui s’avère, peut-être, être une licorne. Et cette même nuit, un séisme va secouer la région et anéantir plusieurs villages, causant de nombreuses victimes.

Les Visés (Cambourakis, 2018)

« Toute cette vie passée sur les routes, à l’horizontale… Il faudra que je meure à la verticale, pour être sûr de voir la différence. »

Ce récit est inspiré de la véritable histoire de Charles J. Whitman (1941-1966), connu pour avoir perpétré l’un des premiers meurtres de masse aux États-Unis : le 1er août 1966, il a ouvert le feu depuis la tour de l’université du Texas, à Austin, faisant 16 morts et 32 blessés.

Thomas Gosselin et Giacomo Nanni reconstituent la trajectoire et les derniers jours de cet homme, jusqu’à ce qu’il passe à l’acte.

En savoir plus

Site Internet & Social