Obion

Fin des années 90, Obion fait ses premières armes en créant, avec ses copains des Beaux Arts de Brest, le fanzine Le Violon Dingue. Premiers petits pas dans le monde de l’édition qui lui permettent de confronter son travail à l’œil de professionnels comme Jean-Claude Fournier, Régis Loisel ou Patrice Pellerin… 2003/2005, Obion réalise avec le scénariste Kris ses premiers albums : Le déserteur, deux tomes parus aux éditions Delcourt qui publient également leurs strips de Kr-Ob’art, qui racontent les aventures de deux jeunes auteurs de BD, dans le magazine Pavillon rouge. En 2006, Obion reçoit le prix du Ballon Rouge au Festival de St Malo. En 2007 il signe avec Arnaud Le Gouëfflec le remarqué Vilebrequin, histoire d’un virtuose de la Cambriole, qui remporte le Grand Prix de la ville de Lyon et le prix jeunesse France Télévisions 2009. Obion reprend, avec Lewis Trondheim et Joann Sfar, les aventures de Donjon Crépuscule en 2008, extravagante saga d’héroïc fantasy chez Delcourt. En 2010 sort Love blog, album réalisé à 4 mains avec Gally, recueil de petits billets tendres ou humoristiques pour public averti. De fin 2012 à début 2014, Obion dessine les aventures de Ulrg, chaque mois dans le magazine Phosphore. En 2013, il rejoint l’Atelier Mastodonte dans les pages du journal de Spirou. En 2015, il signe son deuxième album avec Arnaud Le Gouëfflec : Soucoupes, aux éditions Glénat

Œuvres publiées

Obion au Musée (Lapin)
Soucoupes (Glénat)
Love blog (Delcourt)

En savoir plus

Site Internet & Social

Illustrations, couvertures, photos…

Une réflexion au sujet de « Obion »

Les commentaires sont fermés