Yoon-Sun Park

Yoon-Sun Park est née en 1980 à Séoul. Après des études de design graphique à l’université nationale de Séoul, elle a travaillé comme illustratrice de livres pour la jeunesse et comme auteur de bande dessinée. Son premier recueil de nouvelles en bande dessinée paraît en Corée en mars 2008 : La Porte de la nuit s’entrouvre (éditions Sai Comics). Elle habite désormais en France, et réside en ce moment à Angoulême.

Texte et photo © Éditions Sarbacane

Bibliographie sélective

Le Club des Chats (Misma, 2016-2019)

Oooh, le p’tit chaton trop mignon qui écarte les papattes quand on lui caresse le ventre ! 
Le chat qui essaie de sauter de l’évier et tombe dans la poubelle ! Les chats qui s’amusent à cache-cache, les autres qui jouent du piano et le gros marrant qui dort dans son mini-carton !!!

Vous aussi, vous êtes complètement gagas des chats ? Alors bienvenue au CLUB DES CHATS !

Au CLUB DES CHATS, on a le droit de se poursuivre dans toute la maison, de faire ses griffes sur le canapé, de renverser le sac de croquettes, de faire mumuse avec la terre des pots de fleurs, et même de dormir toute la journée… Tout ce qui rend un chat vraiment heureux, quoi !

Les chats, Yoon-Sun Park en connaît un rayon !
Elle n’a pas eu à aller chercher bien loin l’inspiration pour son nouvel album puisqu’elle 
même a trois chats à la maison. Autant dire, que ce n’est pas tous les jours facile. Yoon-Sun Park a pu néanmoins les observer et capter leurs moindres petites manies 
quotidiennes. Elle a pris ensuite un malin plaisir à les retranscrire dans des histoires courtes et loufoques 
en bande dessinée en y ajoutant toute une galerie de personnages complètement timbrés.

Dans la continuité des deux précédents albums, L’AVENTURE DE L’HOMME-CHIEN et 
LE JARDIN DE MIMI chez Misma, LE CLUB DES CHATS de Yoon-Sun Park vous fera 
ronronner de plaisir !

L'Espacée (Vide Cocagne, 2018)

Dans une base spatiale nichée dans les montagnes, le décollage d’une fusée s’organise. L’un des membres de l’équipage est mystérieusement porté absent, on fait donc appel à Carmen Chow, son ingénue remplaçante. Elle subit une longue visite des installations et rencontre ses collègues spationautes. Le départ intergalactique s’annonce problématique, tout promet difficultés et aventures…

Ce récit est un régal d’humour, de bons mots, parfois cruel, parfois bon enfant, toujours burlesque, poétique et drôle. L’écriture très personnelle de Thomas Gosselin se marie admirablement bien avec le fin dessin aquarellé de Yoo-sun Park. C’est une longue promenade, une conversation loufoque, sans doute influencée par ces bandes dessinées de vulgarisation scientifique dont on se moque ici avec bienveillance.

En savoir plus

Site Internet & Social