Willem

Bernhard Willem Holtrop, dit Willem, né le 2 avril 1941 à Ermelo (Pays-Bas), est un dessinateur satirique néerlandais. Il réside en France depuis 1968 et devient en 2013 le premier Néerlandais à obtenir le Grand Prix de la ville d’Angoulême.

Il fréquente l’École Beaux-Arts à Arnhem puis à Bois-le-Duc de 1962 à 1967. Il fait partie du mouvement provo et fonde en 1966 un journal satirique God, Nederland & Oranje, qui fait l’objet d’une saisie après la publication d’un dessin de la reine Juliana en prostituée. La plupart des 9 numéros parus où s’illustrent entre autres Roland Topor et le futur cinéaste Picha subissent le même sort. Il débarque en France en 1968.

Il commence à dessiner à l’Enragé (en Mai 1968). Il participe aux premiers numéros de l’Hebdo-Hara-Kiri qui devient Charlie Hebdo. Il fait sa rubrique Revue de Presse et Chez les esthètes. Les textes de ses bandes, rédigés directement en français, langue que le dessinateur maîtrise alors imparfaitement, contiennent à l’époque de très nombreuses fautes de grammaire et de syntaxe, que la rédaction trouve amusant de laisser telles quelles et qui deviendront l’une de ses marques de fabrique. Lui-même tient, par une forme de coquetterie, à ne pas faire corriger ses textes.

Son style se distingue par l’usage d’une imagerie parfois violente, alliée à une satire politique et sociale cinglante.

Il participe à Charlie Mensuel et finit par en être le rédacteur en chef, où il s’applique à transformer cette revue en un tremplin pour les jeunes dessinateurs.

Il collabore à Libération dès 1981, et rejoint l’équipe de Charlie Hebdo nouvelle formule. À partir de 2011, il contribue également à Siné Mensuel. En 2013, il devient le premier Néerlandais à obtenir le Grand Prix de la ville d’Angoulême, et à 71 ans et 9 mois, le plus âgé depuis Pellos.

Ne participant jamais aux conférences de rédaction de Charlie Hebdo, il échappe à l’attentat perpétré au siège de la rédaction le 7 janvier 2015. Il participe à la marche républicaine organisée à Paris le 11 janvier suivant, dénonçant le terrorisme.

Laisser un commentaire